Lui apprendre à manger sainement : une nécessité !

Martine Bernier

Journaliste santé, rédacteur en chef

septembre 12, 2022

Une alimentation saine et variée est un véritable passeport pour la santé, à chaque période de notre vie, et ce dès le premier âge.

Le lait maternel est le plus adapté aux besoins des bébés, recommandé jusqu’à 6 mois par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cependant, pour les mamans qui le souhaitent, beaucoup de nouveaux laits de substitution ont fait leur apparition sur le marché au cours de ces dernières années.

Certains, issus de la recherche scientifique, répondent bien aux besoins du nourrisson. Ils sont régulièrement évalués et ajustés aux nouvelles connaissances. Il est vivement conseillé, au départ, d’utiliser le lait préconisé par la maternité ou celui prescrit par votre pédiatre. Les laits de qualité de préférence bio, enrichis de vitamines C et D, et ne comportant pas d’huile de palme sont recommandés. Lorsque votre enfant grandit, privilégiez dès ses premières années une alimentation variée, riche en vitamines et en protéines, en vous efforçant de lui faire consommer des produits de proximité et de saison. La meilleure façon de l’encourager à s’alimenter sainement est de faire en sorte qu’il ait plaisir à manger. Pour ceux qui sont vraiment récalcitrants, l’astuce, pour les inciter à avaler des légumes par exemple, est d’ajouter les aliments qu’ils aiment à ceux qu’ils détestent. Un exemple ? La purée de carottes servie dans un bol avec, en guise de « visage », deux yeux en rondelles Une alimentation saine et variée est un véritable passeport pour la santé, à chaque période de notre vie, et ce dès le premier âge. de radis, une bouche en quartier de tomate et deux oreilles représentées par deux chips de pomme de terre plantées dans la purée. Le procédé a été testé avec plus ou moins de succès par des générations de parents et mérite d’être tenté !

Pourquoi bio ?

Choisir de donner des aliments bio aux enfants n’a rien d’un caprice. Particulièrement sensibles aux produits chimiques, ils ont plus de risques de développer des symptômes de toxicité que les adultes. Les aliments certifiés biologiques sont donc une bonne alternative pour protéger au mieux leur santé. Les fruits et légumes biologiques labellisés ne contiennent aucun pesticide, engrais et herbicide chimiques, aucune boue d’épuration et aucune semence d’OGM. Les élevages biologiques ne doivent utiliser ni antibiotiques, ni hormones de croissance, ni farines animales, respecter des conditions d’élevages respectueuses et n’utiliser que des aliments bio pour nourrir les animaux. Enfin, les produits transformés biologiquement ne peuvent renfermer aucun colorant chimique, arôme artificiel, additif chimique et conservateur chimique.

You May Also Like…

Quel sport après la grossesse ?

Quel sport après la grossesse ?

Si vous désirez compléter votre régime avec quelques exercices physiques, l’idée est bonne… pour peu que vous soyez...

Aïe! Les dents poussent!

Aïe! Les dents poussent!

Considérées comme des moments difficiles à traverser, les poussées dentaires peuvent être très douloureuses. En règle...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *