L’homéopathie et l’enfant

Martine Bernier

Journaliste santé, rédacteur en chef

mai 31, 2021

Pour soigner les petits bobos et les petits maux bénins des enfants, y compris en bas âge, l’homéopathie est idéale. À condition de respecter certaines règles.

Fondée au début du XIXe siècle par le docteur Samuel Hahnemann, l’homéopathie repose sur la loi de similitude. Une substance qui, en quantité importante, provoquera certains symptômes chez une personne saine, peut, à dose infinitésimale, guérir ces mêmes symptômes chez une personne malade. Les médicaments homéopathiques sont fabriqués à partir de plus de 3000 plantes, minéraux ou substances animales. Ils se présentent sous la forme de poudres, de teintures mères, de comprimés, de granules ou de doses-globules qu’il faut faire fondre lentement dans la bouche avant de les avaler.

L’avantage indéniable de l’homéopathie est le fait que les produits sont totalement inoffensifs et sans effets secondaires. Pas de goût amer ou désagréable à l’horizon : les enfants prennent les remèdes sans problème. Pour les jeunes enfants qui risquent de les avaler « tout rond », les granules peuvent être écrasées, et la poudre peut être dissoute dans un peu d’eau qui sera donnée à la cuillère ou au biberon. Les contre-indications sont très rares, mais renseignez-vous, en cas de doute, auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

L’homéopathie soigne-t-elle tous les maux ?

Votre enfant doit être suivi régulièrement et correctement par un médecin. N’essayez en aucun cas de poser vous-même un diagnostic ou de soigner vous-même votre petit s’il présente des symptômes inquiétants.

L’homéopathie est idéale pour les bobos du quotidien. Bosses, bleus, douleurs associées aux dents qui percent, lutte contre les troubles du sommeil, coups de soleil, fièvre, indigestion, angoisses, coliques, saignements de nez, brûlures : la liste des maux est longue. Les traitements sont également utilisés pour la prévention, notamment des otites ou des rhinites à répétition.

Comment l’utiliser ?

• Les médicaments homéopathiques doivent être pris au moins vingt minutes avant ou après les repas.

• Il ne faut jamais toucher les granules et autres globules avec les doigts.

• Le traitement sera plus efficace si vous supprimez les excitants et les produits contenant de la menthe (bonbon ou même dentifrice…)

• Dès que l’enfant va mieux, vous pouvez arrêter le traitement. Si son état ne s’améliore pas ou s’aggrave, le médicament choisi n’est pas adapté. Il faut alors consulter.

You May Also Like…

Gare aux pièges de la maison!

Gare aux pièges de la maison!

Votre domicile est le lieu par excellence où votre enfant devrait se sentir et être en parfaite sécurité. Pourtant, 50...

Les familles polyglottes

Les familles polyglottes

Dans beaucoup de famille, il est devenu courant de parler deux langues à la maison. Une situation d’autant plus...

Heureux dans sa chambre!

Heureux dans sa chambre!

Pour un enfant, sa chambre est sa petite maison dans la maison. Un endroit où il doit se sentir comme dans un cocon et...

Mon enfant me ment… que faire?

Mon enfant me ment… que faire?

La vérité n’est pas seule à sortir de la bouche des enfants… Il arrive aussi qu’ils racontent des mensonges. Comment...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code