Prothèse de la hanche, une simple chirurgie ?

Koen De Smet

Spécialiste de l'articulation de la hanche, chirurgien orthopédiste. La Clinique Anca® est basée à Gand, en Belgique et à Rome, en Italie

août 4, 2021

Il y a vingt ans, une nouvelle articulation de la hanche impliquait une longue rééducation avant que les patients puissent reprendre leurs activités élémentaires à la maison. Aujourd’hui, une nouvelle articulation de la hanche signifie pour la plupart des personnes un retour à la vie normale, à une qualité de vie, et même aux activités sportives.

Pour cela il a fallu mettre au point de meilleures prothèses, une chirurgie moins invasive pour les tissus et les os. Comme pour toutes les procédures chirurgicales, une approche plus spécialisée et expérimentée est nécessaire pour obtenir les meilleurs résultats avec le moins de complications possible.

Le facteur âge a également changé, les personnes de 50 ans et plus ne sont plus les personnes de 50 ans et plus d’il y a 20 ans. Aujourd’hui les gens vivent beaucoup plus longtemps et sont plus actifs. Aujourd’hui, il n’est plus exceptionnel de voir une personne de 75 ans jouer encore au tennis ou même courir un marathon. Cela nous a conduit à changer notre pratique de la chirurgie de la hanche et certainement la façon avec laquelle les traitements et les prothèses sont appliqués dans les cliniques Anca Clinic à Gand en Belgique et à Rome en Italie. La chirurgie est également pratiquée dans les cliniques en Suisse.

Nos 4 chirurgiens réalisent environ 1300 interventions sur l’articulation de la hanche par an, et nous avons profondément changé nos pratiques de prothèse totale de la hanche en utilisant principalement un matériau céramique sur céramique. Avec le resurfaçage, notre approche est moins invasive pour les tissus. Les patients se rétablissent très rapidement et peuvent commencer leurs activités physiques après un à deux mois de rééducation de leurs muscles par la pratique de leurs activités sportives normales.

Resurfaçage céramique sur céramique.

Le resurfaçage consiste à retirer le moins possible d’os de la hanche et à donner à l’articulation une nouvelle surface, un couple de frottement métal sur métal, et actuellement, également céramique sur céramique. La réussite de nos interventions est basée sur 22 ans d’expérience (7600 interventions de resurfaçage dans notre clinique) dans un centre spécialisé, avec une équipe et un chirurgien expérimenté.

Toutes les études récentes montrent que le resurfaçage offre aux patients la possibilité d’être plus actifs, voire de pratiquer des sports à fort impact , et ce, sans craindre d’endommager la prothèse. Même l’Organisation mondiale de la santé recommande l’activité physique en raison de tous les avantages qu’elle procure. On observe un taux plus faible de mortalité toutes causes confondues, de maladies coronariennes, d’hypertension, de cancer du côlon et du sein et même de dépression.

De plus en plus de publications et d’études de bases de données importantes indiquent que les patients ayant eu une prothèse de resurfaçage ont un taux de mortalité nettement inférieur à ceux qui subissent une prothèse totale de la hanche.

Ces résultats suggèrent que le resurfaçage doit être envisagé lorsque cela est possible non seulement pour un meilleur résultat au niveau de la prothèse, mais aussi pour un meilleur taux de survie du patient, et plus important encore, pour la possibilité de poursuivre toutes les anciennes activités.

Anca Clinic
Xavier De Cocklaan 68.1
9831 Deurle Belgium
www.ancaclinic.com

You May Also Like…

Réussir son vieillissement

Réussir son vieillissement

Pourquoi vieillit-on ? Nous vieillissons parce que les macromolécules qui nous composent (protéines, lipides et acides...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code