Les problèmes de l’épaule vieillissante

Dr Alec Cikes

Spécialiste FMH, Chirurgie Orthopédique et Traumatologie, Chirurgie de l’épaule, Clinique de Genolier

juillet 28, 2021

La douleur de l’épaule est un motif très fréquent de consultation médicale. En effet, l’épaule, qui fait à la fois la jonction entre l’omoplate et l’humérus et entre l’omoplate et la clavicule, est une articulation très mobile et donc très sollicitée, ce qui la fragilise rapidement. 

La douleur de l’épaule peut avoir plusieurs origines : tendineuse, articulaire, musculaire, osseuse… Le vieillissement engendre essentiellement certains types de pathologies au niveau de l’épaule, dont voici un bref tour d’horizon. 

L’une des causes classiques est la tendinite de l’épaule, qui représente d’ailleurs un des motifs principaux de consultation chez le spécialiste. Cette pathologie intéresse essentiellement la coiffe des rotateurs, un ensemble de 4 tendons en contact avec l’articulation principale de l’épaule, et qui permet tous les mouvements de l’épaule dans l’espace. 

L’inflammation peut s’étendre à la bourse sous-acromiale, le « tissu de glissement » qui se situe au-dessus des tendons de la coiffe des rotateurs, dans l’espace sous-acromial. 

Cette zone tendineuse appelée coiffe des rotateurs subit notamment des usures après un certain âge, ou alors suite à des mouvements répétitifs. 

Les douleurs peuvent s’intensifier en cas de rupture d’un tendon, ce qu’on appelle une déchirure de la coiffe des rotateurs

Un autre tendon fréquemment affecté par une inflammation, ou une usure due au vieillissement, est le long chef du biceps (ou longue portion du biceps), qui suspend le biceps (muscle au niveau du bras) à l’intérieur de l’articulation de l’épaule, et provoque parfois des douleurs articulaires, bien qu’il s’agisse d’un tendon dont l’origine se situe sur le bras. On retrouve ainsi souvent des douleurs irradiantes dans le bras dans ce genre de pathologies. 

Avec l’âge, l’épaule est également sujette à des pathologies dégénératives et inflammatoires telles que l’arthrose, qui affecte les articulations et entraîne parfois de fortes douleurs, rigidités et diminution de la mobilité. Il s’agit en fait d’une usure progressive des cartilages de l’articulation entre l’omoplate et l’humérus, provoquant raideurs articulaires et douleurs lors des mouvements. 

Le diagnostic d’une douleur à l’épaule doit faire l’objet d’un entretien avec le médecin qui permettra de comprendre l’évolution de la douleur et son mode de survenue. Il y aura aussi une approche clinique, avec un examen physique durant lequel le spécialiste devra mettre en évidence la partie de l’épaule atteinte, et pourra ainsi déjà établir un diagnostic. Ce diagnostic pourra également être précisé et étayé par une examen radiologique (radiographies, ultrason, CT-scanner ou IRM). 

Le traitement d’une pathologie de l’épaule est dans tous les cas adapté au diagnostic, mais il sera, en général, et de prime abord, conservateur (c’est-à-dire non chirurgical), avec des moyens tels que la physiothérapie, les médicaments antalgiques et anti-inflammatoires, la cortisone, etc. 

En cas de pathologie trop avancée, ou récalcitrante à une approche conservatrice, le spécialiste de l’épaule pourrait être amené à proposer une prise en charge chirurgicale

Différents types d’interventions chirurgicales existent, et peuvent être proposées aux patients en fonction de leur pathologie. On fait de plus en plus appel à des chirurgies mini-invasives, comme l’arthroscopie, essentiellement dans les problèmes de tendons.

A l’instar des autres articulations comme la hanche et le genou, l’épaule présentant de l’arthrose symptomatique peut également être remplacée par une prothèse. Ces prothèses donnent de très bons résultats, et sont destinées à une population de seniors avec des pathologies douloureuses gênantes dans les gestes de la vie quotidienne.

Quelle que soit l’origine des douleurs de l’épaule, l’avis d’un spécialiste de cette articulation permettra d’établir rapidement un diagnostic, et mettre en place un traitement qui ne sera pas forcément invasif, qui devrait permettre de soulager les douleurs de l’épaule et redonner du confort aux patients souffrants de cette articulation si utile dans les gestes de la vie quotidienne.

You May Also Like…

Réussir son vieillissement

Réussir son vieillissement

Pourquoi vieillit-on ? Nous vieillissons parce que les macromolécules qui nous composent (protéines, lipides et acides...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code