Et vous ? Ecoutez-vous votre corps ?

Martine Bernier

Journaliste santé, rédacteur en chef

mai 12, 2021

Notre organisme a des besoins que, bien souvent, nous ne voulons pas entendre. Pourtant, nous sommes attentifs à ses caprices. Et pour cause… Une envie de chocolat ou de saveur salée ne passe pas inaperçu car la sensation est immédiate et provoquera sur le moment, lorsqu’elle sera satisfaite, un sentiment de bien-être passager.

Ecouter réellement les besoins de son corps est plus subtil. La démarche demande un temps d’arrêt, de retour sur soi-même afin de prendre conscience des signaux envoyés sur le plan physique, mais aussi émotionnel et mental. L’interaction entre ces trois pôles est constante: notre santé dépend de leur état.

Les messages les plus clairs que nous recevons en cas de problème sont relayés par des symptômes qu’il est difficile d’ignorer: fatigue persistante, perte d’énergie, douleurs multiples, migraines, insomnies, perte ou prise de poids rapide et imprévue, perte soudaine des cheveux, manque de force musculaire… les exemples sont multiples. Ignorer ces signes peut aggraver les choses et nous mener à la maladie, voire à l’accident. Ils doivent nous pousser à consulter, mais également à passer sous la loupe les événements de nos vies qui activent ces leviers de souffrance physique.

Comment faire pour éviter d’en arriver à cette extrémité ?

En nous offrant au quotidien les éléments nécessaires à notre équilibre. Physiquement, nous le savons, nous avons besoin de respirer l’air le plus pur possible, de profiter de la lumière naturelle, de boire suffisamment, de nous nourrir sainement, de faire de l’exercice régulièrement et de dormir en moyenne sept heures par nuit. Mais ces éléments essentiels ne sont pas suffisants pour nous assurer une vie sereine. Nous avons également besoin de limiter l’intervention du «mauvais » stress dans notre vie, d’être reconnus pour ce que nous sommes et ce que nous faisons, d’entretenir des relations enrichissantes avec nos proches et notre entourage, d’avoir des projets et de cultiver nos passions.

Etre à l’écoute de ses sensations, de ses ressentis et de ses émotions sans douter de leur légitimité est une manière de se rendre service et, clairement, de mettre en place une prévention efficace contre le mal-être. Une façon de procéder que nous n’avons d’ailleurs pas inventée, puisque l’écrivain grec Plutarque (46 – 125) disait déjà:

“ The beginning of living well is to listen well. ”

You May Also Like…

Réussir son vieillissement

Réussir son vieillissement

Pourquoi vieillit-on ? Nous vieillissons parce que les macromolécules qui nous composent (protéines, lipides et acides...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code